Mes chroniques, mes lectures

« Le lambeau » de Philippe LANCON

Informations :

Titre : le lambeau

Auteur : Philippe Lançon

Editeur : Gallimard

Nombre de pages : 512 pages

Format  et prix : broché 21 € / numérique  14.99 €

Date de publication : 12 avril 2018

Genre : littérature française

Résumé :

Lambeau, subst. masc.
1. Morceau d’étoffe, de papier, de matière souple, déchiré ou arraché, détaché du tout ou y attenant en partie.
2. Par analogie : morceau de chair ou de peau arrachée volontairement ou accidentellement. Lambeau sanglant ; lambeaux de chair et de sang. Juan, désespéré, le mordit à la joue, déchira un lambeau de chair qui découvrait sa mâchoire (Borel, Champavert, 1833, p. 55).
3. Chirurgie : segment de parties molles conservées lors de l’amputation d’un membre pour recouvrir les parties osseuses et obtenir une cicatrice souple. Il ne restait plus après l’amputation qu’à rabattre le lambeau de chair sur la plaie, ainsi qu’une épaulette à plat (Zola, Débâcle, 1892, p. 338).

(Définitions extraites du Trésor de la Langue Française).

Mon avis :

Ce roman a reçu le Prix Fémina 2018. Cela fait un moment qu’il erre dans ma PAL, je n’avais jamais pris le temps de le lire.

Voyons voir ce qu’il se cache derrière !

Ce livres est un récit poignant pour se souvenir de l’attaque de Charlie Hebdo le 7 janvier 2015. Mais c’est aussi le récit d’un combat, celui de Philippe Lançon, pour se reconstruire.

Tout commence la veille de l’attentat, Philippe se rend au théâtre, voir « La nuit des rois » de Shakespeare. Le lendemain, Philippe est acteur d’une autre pièce de théâtre, celle macabre de la survie.

Philippe est présent à la conférence de rédaction de Charlie Hebdo lorsque tout bascule.  Il nous raconte la dernière blague de Cabu, puis ces minutes d’horreur, ses amis abattus froidement par des terroristes, sous ses yeux. Il va s’en sortir vivant, mais grièvement blessé, la moitié du visage arraché. C’est bouleversant et profond.

Philippe nous permet de l’accompagner au quotidien pour suivre sa reconstruction, on suit le chemin de l’enfer, on ressent sa peur, ses douleurs, sa sidération.

La description des soins médicaux, pourtant terribles, les chairs à vif, les canules, les opérations, les greffes, les échecs, la cicatrisation, toute sa lutte heure par heure est saisissante d’émotion, il verbalise ses souffrances mais avec beaucoup d’humour. Et en se raccrochant à l’art, que ce soit la musique ou la littérature, il réussit à s’extirper de ce combat pour se reconstruire une force de caractère et d’écriture d’une beauté fabuleuse.

C’est fort, c’est intense, il n’y a pas de mots pour décrire ce que le lecteur ressent. Ce que j’ai trouvé stupéfiant, c’est que Philippe ne ressent aucune colère contre ses bourreaux, contre les massacreurs de ses amis. C’est une grande leçon d’humanité qu’il nous livre. Il se reconstruit, sa vie est en lambeau, son visage a besoin d’un lambeau pour reprendre un semblant de vie, son âme est en lambeau, et le lecteur termine la lecture en lambeau lui aussi. C’est magistral.

Jusqu’à la dernière page on a envie de croire à la beauté de la vie. Ce livre permet également la reconstruction des gens qui, comme vous et moi, ont pris de plein fouet le terrorisme dont est victime notre pays depuis quelques années. Un témoignage poignant et tellement fort qui devrait être lu par tous, pour ne jamais oublier.

 

20181205_1154531911132412.jpg

 

charlie_hebdo

 

6 réflexions au sujet de “« Le lambeau » de Philippe LANCON”

    1. On ne parle pas assez des survivants et de leur combat. C’est terrifiant. Ce livre est un hommage à ces victimes qui se battent au quotidien pendant des années pour tenter de se reconstruire, physiquement et mentalement. Avant ce livre, je ne connaissais pas l’histoire de Philippe. Avoir un tel courage est tout simplement inouï.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s