« Intersections » de Laure MOREL

Informations :

Titre : intersections

Auteur : Laure Morel

Editeur : autoédition

Nombre de pages : 375 pages

Format  et prix : broché   18.99  € / numérique  2.99 €

Date de publication : 1er janvier 2019

Genre : policier

Résumé :

Carla Dufour, bourgeoise de 37 ans, disparaît.
Jérôme Starck et Audrey Lambert, deux flics que tout oppose sont contraints de faire équipe.
Alors que Lambert peine à se remettre de ses traumatismes de femme battue, Starck capitaine misogyne et solitaire doit compter sur une coéquipière dont le lien avec la victime semble trouble.
Pourquoi le lieutenant Lambert, débarquée de la capitale, a-t-elle été affectée à Marseille ?
Que cachait Carla ?
Plongés dans les méandres des sites de rencontre, les disparitions s’enchaînent.
Quand les incertitudes s’amoncellent et que l’expérience se révèle inopérante, sur quoi s’appuyer ?

images

Mon avis :

Me voilà partie pour Marseille et Cassis. Quel cadre agréable ! Je ne pouvais pas tomber mieux, j’entends déjà le chant des cigales. J’ai fait la connaissance de Carla Dufour, mère et épouse modèle, de son mari, Marc et de ses deux adorables filles de 11 et 16 ans. Carla m’a été sympathique dès le départ. Bon, les cigales et les calanques sont très vite tombées aux oubliettes avec la disparition de Carla. Mon cœur s’est brisé en imaginant ses filles dans l’angoisse de ne jamais revoir leur mère vivante.

Jérôme Starck, commissaire chargé de l’affaire, accompagné d’Audrey Lambert, nouvelle recrue un peu énigmatique, vont tenter de retrouver la jeune femme. Les personnalités et le physique des protagonistes sont très bien détaillés et d’une belle complexité, nous les rendant attachants et bigrement réalistes. La misogynie de Jérôme m’a agacée, mais en apprenant à le connaître, j’ai fini par l’apprécier, il n’est pas aussi bourru qu’il veut s’en donner l’air ! Quant à Audrey, j’ai été curieuse de découvrir ce qu’elle cachait !

L’image de femme modèle de Carla va se craqueler de plus en plus à mesure que l’enquête avance. Âmes sensibles, méfiez-vous, car en plus de la disparition de cette mère de famille, notre duo d’enquêteur va devoir courir après un serial killer qui brûle ses victimes à l’acide et les badigeonne de fluides menstruels. C’est charmant, n’est-ce pas ? Si la pauvre Audrey vomit ses tripes lors de chaque autopsie, l’estomac du lecteur est mis également à rude épreuve.

Une course contre la montre s’engage. Pas seulement pour nos profilers. Pour le lecteur aussi. Car le récit est rondement mené, sans temps mort, il est très bien rythmé et nous pousse à tourner frénétiquement les pages, pour accéder à la vérité. L’écriture m’a surprise, pour un premier roman, je l’ai trouvée très fine, très dynamique et audacieuse.

La fin m’a cloué le bec, je ne  m’attendais pas du tout à cela. Je suis ressortie de là en me disant « oh la vache ! ». Très bien imaginé !

Un premier roman plus que prometteur, une histoire à vous glacer le sang, des personnages au top, allez-y, n’hésitez pas !!

Je remercie Laure pour sa confiance.

intersections-1032x18352096921554.jpg

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s