« Changer l’eau des fleurs » de Valérie PERRIN

Informations :

Titre : changer l’eau des fleurs

Auteur : Valérie Perrin

Éditeur : le livre de poche

Nombre de pages : 560 pages

Format  et prix : poche 8.90  € / numérique 8.99  €

Date de publication : 1er mars 2018

Genre : littérature générale

Résumé :

Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués viennent se réchauffer dans sa loge où rires et larmes se mélangent au café qu’elle leur offre. Son quotidien est rythmé par leurs confidences. Un jour, parce qu’un homme et une femme ont décidé de reposer ensemble dans son carré de terre, tout bascule. Des liens qui unissent vivants et morts sont exhumés, et certaines âmes que l’on croyait noires, se révèlent lumineuses.

Mon avis :

Un peu plus de 500 pages qui défilent à la vitesse d’un TGV. Nous faisons la connaissance de Violette Toussaint, garde-barrière puis garde cimetière, mariée à Philippe, et maman d’une petite Léonine.

Sa vie est aussi hétéroclite que les gens inhumés dans son cimetière. C’est un personnage de roman qui marque, qu’on adore, qu’on ne veut plus quitter. Valérie nous a dépeint Violette d’une manière si poétique que le lecteur fait partie de son histoire. Elle nous donne des leçons de vie, en effet. Elle nous conseille, j’ai retenu une chose dans son parcours : il faut vivre car quoi qu’il arrive, la vie est belle !!

Violette et tous les personnages qui vont traverser sa vie ou y rester se mettent à nu et nous confient tout. Leurs peines, leurs espoirs, leurs joies. Pour notre plus grand bonheur ! J’ai vibré avec eux. J’ai adoré Sasha, Julien ou encore Elvis. D’ailleurs, j’ai ris au sujet des personnes décédées car à côté de leur nom, l’auteur met toujours leurs dates de naissance et de mort entre parenthèse, même dans les dialogues. Faut rester pratico-pratique !

A travers ces tranches de vie, Valérie impose pas mal de réflexion sur des sujets durs et variés, tels le deuil, l’abandon, l’amitié, l’amour, la solitude, la résilience. C’est passionnant et abordé de manière à la fois naturelle et simple, sans jamais tomber dans l’excès.

Chaque tête de chapitre est un voyage vers la poésie et la beauté de l’âme. Je retiendrais de cette lecture un moment de calme, de sérénité, d’apaisement. Se laisser porter par la douceur des mots, tout simplement.

La construction imbriquée incluant des flashbacks apporte de l’épaisseur et de la densité au roman, permettant de casser le rythme, et d’éviter l’ennui. J’ai été scotchée à ce livre comme de la glue !

La plume de Valérie est très fluide, rythmée et poétique. Ça se lit comme on sirote un bon vin, on l’apprécie, on laisse les saveurs exploser les unes après les autres sur notre palais gourmand.

Et au milieu de tout cela, il y a une enquête, ce qui nous pousse à dévorer ce roman aussi vite, je dois l’admettre. Ce n’est pas un thriller du maître des page turner, mais tout de même, le rythme imposé est assez soutenu ! Quant à la fin, j’ai été bluffée. Je ne m’attendais pas du tout à cela !

Si vous cherchez un roman doudou qui va panser toutes vos blessures, « Changer l’eau des fleurs » est fait pour vous !

 

changer l eau des fleurs134659192..jpg

 

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : le médecin que j’avais vu pendant mes vacances l’avait posé sur son bureau et bien entamé. On en a discuté ensemble et elle me disait qu’il était très bien écrit et assez prenant. A mon retour, j’ai vu la chronique de Gérard Collard conseillant cette lecture, et voilà, je me suis lancée !!

Auteur connu : non. Pourtant, son premier roman « Les oubliés du dimanche », a reçu de nombreux prix, dont celui de Lire Élire 2016 et de Poulet-Malassis 2016.

Émotions ressenties lors de la lecture : attachement, bienveillance, joie, mais aussi tristesse et rage.

Ce que j’ai moins aimé : la couverture, qui fait plus penser à un roman feel good, alors que c’est beaucoup plus profond que cela.

Les plus : le personnage de Violette, incontestablement la pierre angulaire de ce récit. Tous les sujets abordés, et la fin, incroyable !

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s