« Lésions intimes » de Christophe ROYER

Informations :

Titre : lésions intimes

Auteur : Christophe Royer

Éditeur : Taurnada

Nombre de pages : 412 pages

Format  et prix : broché 12,99 € / numérique  7,49 €

Date de publication : 12 septembre 2019

Genre : thriller psychologique

Résumé :

Nathalie Lesage, capitaine au caractère bien trempé, travaille au sein de la brigade de répression du proxénétisme. Une des branches de l’organisation « Gorgona », spécialisée dans un certain genre de soirées parisiennes, va l’amener à côtoyer un milieu où règnent la perversion et les pratiques extrêmes.
Victime d’un banal accident, son enquête va prendre une tournure inattendue. Dans le même temps, le décès de son frère va l’obliger à renouer avec son passé.
Tout va alors se mélanger et entraîner Nathalie vers l’inimaginable…

Mon avis :

Quel roman ! Vous pensiez tout connaître du vice et de la noirceur de l’homme ? Détrompez-vous, car Christophe nous emmène dans un univers d’une monstruosité absolue.

Le temps de la lecture, nous allons lier notre destin à celui de Nathalie Lesage, capitaine de police de 32 ans. Elle dirige son équipe, la brigade spéciale de la BRP (Brigade de Répression du Proxénétisme). Vous voyez vers quoi notre enquête va tendre ?

Mais avant cela, il y a le prologue, dont le titre est « Mise en bouche ». J’avoue apprécier les prologues qui nous mettent dans l’action directement. J’en ai lu des gores, mais alors celui-ci, j’avoue qu’il est placé assez haut dans mon classement ! Pascal et Cassandra vont vivre un moment vraiment riche en émotions, et moi aussi ! Dorénavant, la célèbre pilule bleue est associée à un joli petit sabre miniature. Je ne dirais pas que c’est jouissif, car ce serait un malencontreux jeu de mots, mais tout de même…

Bref, revenons à nos moutons, je m’égare. Nathalie va être confrontée à une enquête déroutante dans le monde de la nuit, à la poursuite de Gorgona, une organisation criminelle coordonnatrice de soirées où le sexe sous toutes ses formes à ses faveurs. Mais là où le récit est intéressant, c’est qu’elle va devoir affronter ses démons de jeunesse, stockés dans les tréfonds de sa mémoire, qui décident de refaire surface pile lors de l’enquête. Pourquoi ? A votre avis ?

J’ai adoré ce personnage. Malgré sa carapace, c’est une femme meurtrie, au passé refoulé qui lui explose en pleine face. C’est agréable de voir un personnage principal féminin convaincant et envoutant, avec du charisme, certes, mais surtout avec de la profondeur. Le côté psychologique est suffisamment exploité pour interroger le lecteur sans pour autant le noyer.

La trame sur le sujet du sexe extrême donne la chair de poule. Même si c’est de la fiction, certains faits sont réels et le travail de recherche fourni pas l’auteur est complet et détaillé. Il met son lecteur à rude épreuve. « Grâce » à la loi Sarkozy de 2003, interdisant le racolage, la prostitution a désormais un nouveau visage, loin des regards, mais tout aussi déviante et accentuant encore plus la fragilité des prostituées.

La plume de l’auteur est dynamique, directe et sans aucune fioritures. Les chapitres courts imposent un rythme entraînant. Mais malgré cela, j’avais envie d’accélérer encore plus, trop impatiente de connaître le fin mot de cette histoire pour laquelle j’étais sérieusement en train de perdre le nord.

Le dernier quart est à lire en apnée, je pense que si j’avais été dérangée à ce moment-là, j’aurai pu être violente ! J’ai été absorbée par les pages, les dévorant avec une certaine avidité, et j’ai été scotchée. Et dans les remerciements, Christophe nous promet un nouveau voyage avec Nathalie, inutile de vous préciser que j’achète mon billet de suite !

Un très bon thriller psychologique que je vous incite à découvrir sans tarder.

Je remercie Joël Maïssa des Éditions Taurnada pour sa confiance sans cesse renouvelée.

lesions intimes 1-1032x1835-774x13761008616844..jpg

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : j’avoue que le résumé m’a intéressé, et la bio de l’auteur promettant un « indéniable talent de conteur » a fini de me persuader.

Auteur connu : inconnu jusqu’alors. C’est sa première irruption dans le monde du thriller, et c’est plutôt très bien réussi. Sa plume se prête bien à ce domaine.

Émotions ressenties lors de la lecture : de la peur, du dégoût, la colère était bien présente également, face à toutes ces déviances. Il y a eu des moments de surprise, en effet, j’étais loin de m’imaginer de telles pratiques. La curiosité et l’admiration pour Nathalie et sa façon de mener son enquête au milieu du fouillis de sa vie personnelle.

Ce que j’ai moins aimé : tout était un peu trop centré sur Nathalie, j’en demande probablement trop, mais j’aurai aimé trouver un personnage secondaire avec autant de hargne et de poigne.

Les plus : son personnage principal, le rythme, le déroulé de l’enquête, la fin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s