Mes chroniques, mes lectures

« Nihil » de Yoram WALFISCH

Informations :

Titre : Nihil

Auteur : Yoram Walfisch

Éditeur : Librinova

Nombre de pages : 118 pages

Format  et prix : numérique 1.99 €

Date de publication : 15 octobre 2019

Genre : essai

Résumé :

Mon avis :

Le nihilisme (du latin nihil) signifie « rien ». Et on est loin de ne rien avoir à se mettre sous la dent en lisant cet essai ! Car pour nous guider jusqu’au nihilisme, l’auteur va poser les fondations des grands concepts philosophiques que sont l’idéal, la mystification, l’utopie ou encore la religion. J’ai d’ailleurs grandement apprécié cette partie relative à la religion, qualifiée ici d’exemple type de l’idéal céleste.

A travers toute ces notions, l’auteur tente de trouver une réponse métaphysique à la question « La vie vaut-elle d’être vécue ».

Alors, certes, c’est un essai philosophique, je vous entends crier d’ici ! Mais que nenni. Bon, il faut juste être au calme pour déguster ce livre au mieux, car ne nous voilons pas la face, cela reste de la philo, et il faut être concentré un minimum. Mais la grande plus-value de cet essai reste son étonnante accessibilité. Car cet ouvrage va vous réconcilier avec la philosophie !  A travers des questionnements assez pertinents, Yoram nous ouvre une belle perspective de réflexion nous permettant d’amorcer un changement et d’acquérir des clés afin de comprendre notre vision de la vie.

118 pages qui se dévorent, avec ardeur et convoitise, le genre de livre qui, une fois la dernière page tournée, nous fait nous poser mille et une questions sur nous, sur notre société. En s’appuyant beaucoup sur Nietzsche, qui est, il faut bien l’admettre, la référence en matière de nihilisme, l’auteur nous aide à y voir plus clair sur cette doctrine somme toute assez ambiguë. Et même si la narration est assez « scolaire », la lecture n’est jamais rébarbative, bien au contraire.

Je conseille cet essai à chaque lecteur avide de plonger dans notre façon de penser, et ayant une certaine soif du savoir.

Je remercie les Éditions Librinova et NetGalley pour cette lecture.

#NetGalleyFrance #nihil

nihil1828521812.jpg

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : le résumé. Je suis sensible à tous ces sujets et je ne perds jamais une occasion d’apprendre. La philosophie m’a toujours intéressée, ce sont les méthodes professorales qui m’en ont détournées au lycée et c’est malheureux car c’est une matière passionnante et passionnée.

Auteur connu : pas du tout. Yoram est un philosophe français.

Émotions ressenties lors de la lecture : beaucoup de curiosité et d’envie d’en savoir toujours plus.

Ce que j’ai moins aimé : un peu trop court pour moi, j’étais partie, et bien partie !! Certains passages trop scolaires, mais bon, difficile, je pense, de faire autrement.

Les plus : les thèmes abordés. Passionnants !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s