« Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une » de Raphaëlle GIORDANO

Informations :

Titre : ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une

Auteur : Raphaëlle Giordano

Éditeur : Eyrolles

Nombre de pages : 218 pages

Format  et prix : broché  14.90 € / poche 6.95 €

Date de publication : 17 septembre 2015

Genre : développement personnel

Résumé :

Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l’impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu’elle veut, c’est retrouver le chemin de la joie et de l’épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l’y aider, elle n’hésite pas longtemps: elle fonce. À travers des expériences étonnantes, créatives et riches de sens, elle va, pas à pas, transformer sa vie et repartir à la conquête de ses rêves…

 

Mon avis :

Comment ai-je fait pour attendre si longtemps avant de me plonger dans ce roman ? Folle que j’étais, ou inconsciente. Je l’avais remarqué lors de sa sortie, acheté peu de temps après, et enfoui sous ma PAL. Bon, comme dirait l’adage « Mieux vaut tard que jamais », cette semaine devait être le bon moment pour moi.

Et quel pied ! Alors déjà à la lecture du résumé, je me suis retrouvée totalement en Camille. Elle trouve sa vie terne, morne, sans étincelles. Pourtant elle a un travail qui lui apporte une belle stabilité financière, un mari aimant et un fils adorable.

Elle va croiser la route de Claude, routinologue, qui va l’aider à trouver sa voie. Au bout de 20 pages, j’ai été dénicher un calepin, un stylo (rose tant qu’à faire !), et j’ai pris des notes. Autant dire que j’ai suivi la thérapie de Camille en parallèle. Alors, il est vrai que j’avais déjà entamé la démarche, mais ce roman m’a aidé à y voir plus clair, et surtout, à mettre des mots sur mon mal-être et à m’insuffler l’énergie et l’espoir nécessaires pour continuer le travail sur moi-même engagé depuis quelques semaines.

Chaque femme à l’approche de la quarantaine se retrouve en Camille. Mère débordée, conciliant travail et vie familiale, avec un conjoint dans son monde, pas toujours conscient de la double journée de son épouse. Résultat : on remise ses rêves au placard, on vit à 100 à l’heure et on ne profite de rien.

L’écriture est fluide, bardée d’humour, rendant la lecture vraiment agréable. Les messages transmis sont justes et tombent sous le sens, mais cela fait du bien de les rappeler !

Un roman simple, prévisible, certes, mais qui met du baume au cœur. A lire comme un livre sur le développement personnel, et non pas comme un roman et tout se passera bien. Et si vous pouvez piocher quelques trucs pour vous sentir mieux dans votre vie, c’est tant mieux !

C’est ce que j’ai fait, d’ailleurs je me suis ennuyée ferme à la fin, où l’auteur a mis de côté l’aspect coaching pour développer le changement de vie de Camille. Nous étions dans le roman, et j’ai été déstabilisée !

Certains regardent la vase au fond de l’étang , d’autres contemplent la fleur de lotus à la surface de l’eau , il s’agit d’un choix.

Résultat de recherche d'images pour "fleur de lotus"

 

Aujourd’hui est un cadeau. C’est pour ça qu’on l’appelle « présent ».

ta deuxieme vie commence304280006..jpg

#RaphaëlleGiordano #tadeuxièmeviecommencequandtucomprendsquetunenasquune

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : toutes les bonnes critiques que j’avais vu passer sur les réseaux. Et quand j’ai lu le résumé en le ressortant de ma PAL, je me suis dit : »Punaise c’est moi ça ! ».

Auteur connu : pas le moins du monde.

Émotions ressenties lors de la lecture : on ne peut pas dire que l’on ressente des émotions lors de la lecture, car ce livre n’est absolument pas un roman ! J’ai été beaucoup intéressée, curieuse de voir comment faire évoluer sa vie vers le positif, avide de glaner quelques astuces.

Ce que j’ai moins aimé : le titre qui me fait plus fuir qu’autre chose, malgré que ce soit une citation de Confucius ! La fin, où je me suis ennuyée ! Le fait qu’il soit classé dans les romans, je pense que cela peut en perturber plus d’un.

Les plus : les conseils, le réalisme de la vie de Camille, son évolution.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s