« Une vie entre les pages » de Cristina CABONI

Informations :

Titre : une vie entre les pages

Auteur : Cristina Caboni

Éditeur : Presses de la Cité

Nombre de pages : 365 pages

Format  et prix : broché 21 € / numérique 14.99 €

Date de publication : 6 février 2020

Genre : littérature italienne

Résumé :

Mon avis :

Un roman se déroulant dans le monde magique des livres et de la reliure. Pour une passionnée comme moi, c’est pire que le Saint Graal ! Inutile de vous dire que je me suis régalée et que si j’avais pu me fondre entre les pages, je l’aurais fait ! Une lecture coup de cœur pour moi, assurément !!

Nous faisons connaissance avec Sofia Bauer, 32 ans, qui vit à Rome et se rend à une exposition présentant un livre ancien de Goethe. Elle est mariée à Alberto mais souhaite le quitter sans toutefois en trouver la force. Son couple bat de l’aile et elle a un besoin impératif de se recentrer sur elle-même, de retrouver une étincelle de vie. Passionnée des livres anciens, lorsqu’Andréa, bibliothécaire, lui propose de restaurer un très vieux livre de Christian Fohr, sa vie bascule.

Le livre est annoté de manière manuscrite sur chaque marge, est-ce la main de l’auteur ? Lorsque Sofia découvre une lettre insérée dans une pochette secrète dissimulée dans la couverture, elle va plonger, tout comme nous, dans la vie de Clarice Von Harmel, dans le Vienne du début du XIXème siècle.

Sofia va trouver une aide précieuse en Tomaso Leoni, graphologue réputé et chasseur de livres. Tous deux vont rassembler chaque indice, mettre bout à bout toutes les informations dont ils disposent, en chercher d’autres à travers l’Europe, pour tenter de résoudre le mystère de Clarice.

« Le livre est le seul objet inanimé qui puisse avoir des rêves. »

Ennio Flaiano

Au milieu de l’odeur des livres anciens, en admirant des premiers plats dorés à l’or fin, relevant la finesse de trait du frontispice et s’émerveillant de la couleur du tranchefile, le lecteur prend un véritable cours de reliure.

« L’amour appartient à ceux qui osent. »

Le fil conducteur est également le destin de Clarice et celui de Sofia, toutes les deux souhaitant reprendre leur vie en main et la changer. La condition des femmes au XIXè siècle est très bien dépeinte, Clarice « appartenant » ni plus ni moins à son époux. Que de chemin parcouru depuis, pour nous les femmes, et heureusement !

Clarice se révèle être une femme bien plus forte qu’elle n’en laisse paraître, elle va tout faire pour aller au bout de ses rêves et s’affranchir du joug malheureux de son époux. Elle trouvera l’amour, le vrai, l’authentique, le sincère, et jusqu’au bout, on va craindre pour la vie de ces deux amoureux, le suspense est maintenu, l’auteur sait nous accrocher aux pages !

« Les livres trouvent leurs lecteurs au moment opportun. »

Un roman très bien écrit, alternant notre époque et le XIXème. Rien n’est laissé au hasard, l’intrigue est rondement menée, sa résolution n’intervenant qu’à la toute fin du récit. Pas de temps mort, la passion est présente sous diverses formes et à tous moments.

Je recommande ce roman à tous les amoureux des livres, bien sûr, mais également à ceux qui souhaitent s’évader dans un univers où amour, condition des femmes et vengeance se disputent le premier rôle avec une quête passionnante.

Je remercie les Éditions Presses de la Cité et NetGalley pour cette magnifique lecture.

#NetGalley #PressesDeLaCité #UneVieEntreLesPages #CristinaCaboni

une vie entre les pages303777704..jpg

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : attirée au départ par la couverture, le résumé m’a mis des étoiles plein les yeux !!

Auteur connu : Cristina est l’auteur de plusieurs roman, je découvre sa plume et j’avoue que « Le parfum des sentiments » me tente pas mal ! A creuser.

Émotions ressenties lors de la lecture : une passion sans borne, pour le monde du livre ancien déjà, mais aussi pour ces deux héroïnes au destin hors norme. J’ai bu les mots comme un nectar, je me suis enfermée dans cette bulle de bien-être et de bonheur littéraire absolu.

Ce que j’ai moins aimé : arriver à la fin ! J’avais envie de prolonger ce plaisir à l’infini.

Les plus : l’histoire, le récit, les détails, les personnages, tout !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s