La Boulimique à New York (1ère partie)

Coucou à tous, en cette période de confinement difficile à supporter, et pour répondre à pas mal de souhaits de mes abonnés sur les réseaux, je vous propose un peu d’évasion en vous relatant mon voyage à New York.

 

sonia boulimique des livres

La découverte de New York a été absolument magique. Déjà, le temps était idéal, un peu frais le matin, tiède l’après-midi (je n’ose pas dire chaud) et surtout, un grand soleil ! Pour début mars, c’est assez rare.

Côté affluence, honnêtement, tous les lieux visités n’étaient pas bondés, lorsque j’ai fait 10 minutes de queue pour entrer dans un musée, c’était déjà le bout du monde.

J’ai pu donc profiter pleinement de ce séjour. Et je ne me suis pas gênée, car le planning était intense ! J’avais tout préparé en amont, cela faisait plusieurs mois que je potassais ce voyage, et cela m’a bien aidé sur place et m’a évité des pertes de temps inutiles.

love NY

Times square, l’Empire State Building, le Top of the Rock, la Statue de la Liberté, le Pont de Brooklyn, le Rockfeller Center, Central Park, Riverside Park, tous les essentiels y sont passés ! Et côté musées, le MET, le Musée du 11 septembre et le Musée d’Histoire Naturelle.

love NY

Le pont de Brooklyn, le pont de Manhattan, le quartier de Dumbo.

Le pont de Brooklyn est l’icône emblématique de New York, c’est le plus ancien pont en acier et, pendant plus de 20 ans, il sera resté le plus long pont suspendu au monde.

Il dispose d’une passerelle pour piétons et cyclistes située juste au-dessus des voies pour les véhicules. Un poste d’observation unique qui offre des vues imprenables sur New York : d’un côté Brooklyn et de l’autre la skyline. On peut aussi admirer la statue de la Liberté, la baie de New York, l’Empire State building, le Chrysler building et les immeubles de Midtown. Grandiose !

Le pont de Manhattan est un pont suspendu un peu plus moderne que celui de Brooklyn. Construit en 1909, il est le plus récent des trois ponts qui enjambent la partie inférieure de l’East River.

sonia boulimique des livres

Dumbo,

c’est en fait la contraction de « Down Under The Manhattan Bridge Overpass », littéralement « le passage en dessous du pont de Manhattan ». Rien à voir donc avec le dessin animé de Disney😉 .Ce quartier branché comporte un parc aux pieds des ponts, offrant une vue magnifique sur la skyline de Manhattan juste en face.

 

J’ai assisté à une

messe Gospel au Tabernacle de Brooklyn.

Je ne peux que vous la conseiller ! Accueillie non pas comme une touriste mais comme un membre à part entière de leur communauté, j’ai vécu un moment exceptionnel. Des chants, du spectacle, une immersion digne du livre « La couleur des sentiments » ou du film « Sister Act »,  une communion, une passion déchaînée hallucinante qui donne des frissons !

La chorale du Brooklyn Tabernacle est renommée dans le monde entier pour son talent.

Je ne suis pas très croyante, mais c’est clair que si les messes se déroulaient comme ça chez nous, il y a des chances pour que j’y assiste tous les dimanches !

 

love NY

Mon coup de foudre 😍, LE truc qui m’a laissée sans voix, où je me suis sentie toute petite, où je ne savais plus où mettre les yeux, où ça papillonnait dans tous les sens, où j’ai les tripes qui se sont retournées, le cerveau qui a grillé, le cœur qui est tombé en amour inconditionnel et total :

❤️l’Empire State Building.❤️

L’Empire State Building incarne parfaitement l’ambition de l’homme de construire des tours qui atteignent les cieux. Il figure également dans de nombreux films, notamment le film classique « King Kong » de 1933. Aujourd’hui encore, même si le bâtiment n’a plus le titre de bâtiment le plus haut au monde, c’est un symbole de New York.

empire state building

avis de lectureblog chroniqueblog lectureblog litteraireBlog littérairechroniques littéraires

Contrairement à la plupart des gratte-ciel modernes, l’Empire State Building présente un style Art déco typique de l’architecture de New York datant d’avant la Seconde Guerre mondiale. Il est l’un des observatoires en plein air les plus populaires au monde, après avoir été visité par plus de 111 millions de personnes. La terrasse d’observation au 86e étage offre notamment une vue impressionnante à 360 degrés sur la ville.

 

 

 

 

Petit clin d’œil à la littérature avec J.K. Rowling :

JK Rowling

Et de nuit, ça brille comme le soir de Noël ! J’avais sorti le bonnet, ça soufflait et ça caillait là-haut !!

Il y avait un joueur de jazz le soir, cela donnait du charme à la visite.

1 chronique littéraire

J’ai adoré les vigiles, à la fois élégants et emmitouflés, j’avoue que la température était glaciale !

love NY

Tout dans cette ville est démesuré. On le sait mais il faut le voir pour s’en rendre vraiment compte. Je n’arrêtais pas de dire « C’est un truc de fou », et oui, je confirme, c’est un truc de fou. Les grattes-ciel sont tous différents, ils ont tous un petit truc particulier, qui fait que l’on dégaine l’appareil photo tous les mètres. On passe sa vie la tête en l’air, d’ailleurs, j’ai bien failli me coincer les cervicales ! Un massage n’aurait pas été de trop ! Dommage que je n’avais pas un kiné sous la main !

 

love NY

Une croisière sur l’Hudson m’a permis d’admirer

la Statue de la Liberté

mais aussi Hoboken et le Sud de Manhattan.

La Statue de la Liberté est le premier symbole des Etats-Unis. Cette magnifique statue défend toutes les valeurs associées à son nom. Elle mesure 46 mètres de haut, mais sa flamme se dresse à 93 mètres grâce à un socle massif et impressionnant sur lequel elle se dresse. L’œuvre est signée du sculpteur français Auguste Bartholdi, mais ce sont les ateliers de Gustave Eiffel qui ont réalisé sa structure intérieure. Les sept pointes de sa couronne symbolisent les 7 continents de la planète.

 

chronique littéraireretour de lecture

burst

sonia boulimique des livres

sonia boulimique des livres 2

 

love NY

Central Park, le poumon vert de Manhattan.

En 1994, le Réservoir a été rebaptisé « Jacqueline Kennedy Onassis Réservoir » en l’honneur de Jacky Kennedy pour son engagement et parce qu’elle y faisait de la course à pied. C’est toujours un endroit très fréquenté par les coureurs. Surtout au printemps quand les arbres sont en fleurs. Le tour du Réservoir fait à peu près 2,5 km.

La Bethesda Terrace a été dessinée comme le cœur de Central Park. Les escaliers offrent une merveilleuse vue sur le lac et sur le Great Lawn. Au milieu de la place se trouve la Bethesda Fountain, l’une des fontaines les plus connues du monde. La fontaine est surnommée Angel of the Waters. Les quatre chérubins se situant en-dessous de l’ange représentent les vertus : la santé, la pureté, la tempérance et la paix.

blog littéraire

 

sonia boulimique des livres

Et les mythiques écureuils, pas farouches, trop mignon ! Je n’ai pas pu m’empêcher de penser au livre de Katherine Pancol « Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi ».

 

love NY

Le Vessel,

bizarrerie architecturale, permettant toutes les fantaisies en matière de photos…

chronique 1chronique littéraire 1chronique littéraire

Le quartier d’Hudson Yards est le parfait exemple de NY en perpétuel mouvement !
Ce tout nouveau quartier sera, à terme, une ville dans la ville. L’œuvre d’art, The Vessel (Le Navire, en français) est juste magnifique. Imaginé par l’artiste et designer anglais Thomas Heatherwick, le Vessel est à mi-chemin entre une sculpture et un observatoire. C’est une œuvre d’art avant tout, où en plus on peut (pour une fois), grimper dessus !

C’est en fait un escalier monumental de 15 étages composé de 2500 marches. Bon, j’avoue, je me suis contentée de l’admirer depuis le plancher des vaches, avec 20 km de marche en moyenne chaque jour, les 2500 marches étaient, disons….de trop  😀.

love NY

La Highline

C’est une ancienne voie ferrée désaffectée élevée au dessus des rues et reconvertie en parc. Traverser la totalité de la Highline est super agréable, je l’ai faite du nord au sud. De nombreuses œuvres d’arts sont implantées tout au long du trajet, le design est très poussé et les vues sur Manhattan sont surprenantes. Plusieurs immeubles ont également vu le jour le long de la promenade, la plupart présentent des architectures incroyables. La végétation était encore endormie, c’est dommage.

 

J’ai également visité la New York Public Librairy, chronique à découvrir en cliquant ici, ainsi que la Morgan Librairy (article à venir).

Petit florilège de photos en noir et blanc :

 

On trouve des dessins ou des fresques un peu partout. L’art est présent et le résultat étonnant !

sonia boulimique des livres2 chronique littéraire1blog littéraire

J’espère que ce premier article vous aura plu, on se retrouve bientôt pour la suite ? D’ici là, restez bien chez vous afin de   limiter au maximum la propagation du covid. Prenez soin de vous. Bisous !

8 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s