« Amère » d’Angélique MAURIN

Informations :

Titre : amère

Auteur : Angélique Maurin

Éditeur : Librinova

Nombre de pages : 383 pages

Format  et prix :  numérique 4.99 €

Date de publication : 31 décembre 2019

Genre : littérature générale

Résumé :

Amère est une histoire de femmes. De femmes intenses et passionnées jusqu’à l’obsession. Diane et Edmée ne sont pas les seules protagonistes de ce roman, mais leurs personnalités troubles, sans concessions, tour à tour émouvantes ou détestables le construisent. Contraires, opposées, ces deux héroïnes dramatiques n’ont en apparence rien d’autre en commun que cette filiation effective qu’elles refusent toutes deux avec tant de force. Et pourtant… Pourtant leurs destins vont irrémédiablement se croiser, se mêler, dans une valse douloureuse et cruelle où les amours de leurs vies ne seront que d’adorables et d’adorés pantins.

Mon avis :

Un roman sur l’amour. L’amour interdit. Le désamour. L’amour filial. Sur trois générations.

Edmée et Sophie sont sœurs. Au temps de l’adolescence, elles commencent à sortir, même si Edmée est encore un peu jeune. Sophie fréquente Paul, jeune garçon tout à fait respectable. Croyez-vous ? Pas tant que ça, car Paul va finir par tomber éperdument amoureux d’Edmée. Lorsque Sophie l’apprend, son monde s’écroule. D’autant qu’Edmée va mettre au point un horrible stratagème pour légitimer cet amour : tomber enceinte. C’est ainsi que naîtra Diane, simple instrument, bien vite rejetée par ses parents et confiée à sa grand-mère paternelle, Malou. Diane va se construire entourée de l’affection de Malou, mais cela ne l’empêchera pas d’avoir une vision de l’amour bien terrifiante.

Diane va apprendre la résilience, l’auteur nous explique avec beaucoup de justesse comment un enfant peut se construire en ayant en tête l’abandon de ses parents. Comment ne pas reproduire le même schéma ? Diane aussi vivra un amour vrai, passionné, intense avec Sam. Comment va-t-elle réagir ? Elle qui avait construit une carapace qu’elle croyait hermétique ?

Un récit sous la forme d’une saga familiale qui ne laisse pas insensible. L’amour, s’il est le plus beau des sentiments, peut faire mal, très mal. Nous sommes tour à tour dans la peau d’Edmée, de Malou, de Sophie, de Diane, nous partageons leurs doutes, leurs peines, leurs joies, leurs choix. La plume d’Angélique est fluide, agréable, je me suis laissée emporter par son histoire, et il en a résulté de belles heures de lecture.

Chaque facette de l’amour est décortiquée dans ce roman. L’amour fusionnel de Paul et Edmée, ne permettant aucune intrusion, pas même le fruit de cet amour, va avoir des conséquences sur toute la famille, détruisant tout sur son passage. L’amour de Diane pour Sam, sa peur de le perdre, son choix terrible qu’elle devra assumer jusqu’au bout.

Le titre m’a interpellée dès le départ, nous en aurons l’explication à la toute fin. Les personnages m’ont énormément touchée. L’amour de Paul et d’Edmée m’a passionnée, par contre, je les ai haïs pour ce qu’ils ont fait à Diane. Comment peut-on rayer tout simplement de sa vie son enfant ? Je n’ai pas compris le choix de Diane, elle aurait dû tenter autre chose. L’amour, c’est ça, aussi : essayer.

On ne peut s’empêcher de réfléchir sur nos actes, nos décisions et leurs impacts à la fois sur nous-même mais également sur les gens que l’on aime.

Je remercie Angélique pour cette lecture.

#Amère #AngéliqueMaurin

amere115952677.jpg

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : le résumé. J’avais envie de découvrir ces femmes, leurs destins.

Auteur connu : « Amère » est le premier roman d’Angélique, et pas le dernier j’espère !

Émotions ressenties lors de la lecture : beaucoup de plaisir lors de la lecture, enveloppée de l’amour et de la passion des personnages. De l’effroi quant à la tournure de certains évènements, de l’incompréhension (attention, nullement vis-à-vis de l’écriture, mais par rapport aux actes et décisions prises par les personnages), de l’effroi, de la peur, de la colère. Mais aussi une bonne dose d’affection !

Ce que j’ai moins aimé : pas grand chose. Rien à redire sur l’écriture, pour un premier roman c’est réussi !

Les plus : la construction sous forme de saga intergénérationnelle, les facettes de la passion et de l’amour justement décrits.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s