« Fatidique instant » de José CASATEJADA

Informations :

Titre : fatidique instant

Auteur : José Casatejada

Éditeur : auto-édition

Nombre de pages : 228 pages

Format  et prix : broché 15 € / numérique 5.99 €

Date de publication : 18 avril 2017

Genre : autofiction

Résumé :

Vacancier dans le Sud-Ouest, Joël Carpentier marche seul dans la forêt girondine. Sexagénaire dynamique épris de nature, il avance serein parmi les pins lorsqu’une oppression s’insinue dans sa poitrine. La sensation insidieuse l’angoisse peu à peu. Joé a peur. De quoi ? Il veut l’ignorer. Il poursuit, termine le parcours. Sans qu’il le sache encore, son destin vient de basculer. De l’Aquitaine au Forez, entre mer et montagne, Joé découvre l’univers clos de l’hôpital. Il subit des examens, des implantations d’endoprothèses, participe à un stage de réadaptation. Devenir celui à qui l’on rend visite, représente pour lui une désespérance enrichissante. Cette autofiction se construit autour des inquiétudes, des doutes, des rencontres, des espoirs, de la lutte d’un homme victime d’accident cardiovasculaire. Elle relate ce que chacun serait en mesure d’éprouver, d’escompter à la suite d’une circonstance aussi brutale et s’attache à démystifier les impacts du choc traumatique perçu. Joël Carpentier trouvera-t-il l’énergie de rapprendre à vivre, de marcher de nouveau vers ses rêves ?

Mon avis :

Joël Carpentier, la soixantaine, retraité de l’industrie automobile, habitant ma région, le Forez, passe ses vacances non loin d’Arcachon. Adepte des randonnées et de la marche, il s’en donne à cœur joie. Sauf qu’au cours d’une de ses escapades, quasiment toujours en solitaire, il ressent une douleur et une oppression thoracique. Il décide de prendre cela à la légère, pensant tout d’abord à une déchirure musculaire, bien qu’une peur sourde s’insinue en lui. Il faut savoir qu’il a plusieurs antécédents familiaux d’accidents cardiaques.

Sur les conseils d’une amie infirmière, il se décidera néanmoins à consulter. Et une nouvelle vie commence pour Joël, balisée de prises de sang, électrocardiogramme, scintigraphie cardiaque, puis intervention consistant à la pose de plusieurs endoprothèses.

Avec l’aide de sa femme Sylvaine, nous suivons Joël dans ses doutes, ses espoirs, ses désenchantements.

Ce roman est une autofiction, c’est à dire le croisement entre un récit réel de la vie de l’auteur et un récit fictif explorant une expérience vécue par celui-ci. Le « Je » est donc employé ici et cela rapproche le lecteur de Joël, chacun se fondant dans l’autre.

La plume est fluide, détaillée, méticuleuse même, comprenant beaucoup d’éléments sur la partie médicale et « technique » d’abord, puis sur la réadaptation post-opératoire. Vu mon appétence pour tout ce qui touche au médical, je me suis régalée. C’est passionnant ! Rassurez-vous, c’est accessible même aux novices. Les termes poussés sont expliqués en bas de page, vous ne pouvez pas vous noyer. Le psychologique n’est pas en reste, Joël étant tout à tour confiant puis perclus de doutes. Il va faire de belles rencontres à l’hôpital, la maladie rapproche, permet le dialogue, et une amitié naîtra.

C’est un livre très apaisant, je trouve. Car malgré ce que vit Joël, les épreuves qu’il traverse, l’optimisme est toujours de mise. Le lecteur se recentre sur l’essentiel, la beauté de la vie, les plaisirs simples. Les descriptions des chemins de randonnée empruntés par Joël tout au long du récit font rêver. Les lieux étaient connus pour moi, ayant passé des vacances à Arcachon, et Joël habitant non loin de chez moi.

L’histoire d’un couple, confronté à la maladie. Mais pas seulement ! Une ode à la vie, à la simplicité, à l’amour, et aussi à la prévention. Un infarctus, ce n’est pas simplement le cœur qui s’arrête et la mort. Les premiers symptômes sont beaucoup plus sournois, et il vaut mieux consulter pour rien que ne pas écouter son corps et passer à côté de quelque chose de grave, mais qui se soigne.

On a deux vies, la seconde commence le jour où l’on se rend compte qu’on en a qu’une.

                                                                                                                                   Confucius

 

Je remercie José pour cette très belle lecture.

#FatidiqueInstant    #JoséCasatejada

fatidique  instant1237410044..jpg

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : le résumé m’a tout de suite happée. Je sentais le petit côté médical et j’espérais qu’il soit traité de manière détaillée. Ce fut le cas et je me suis régalée.

Auteur connu : José a participé à mon salon du livre, ma fille l’avait également invitée chez le bouquiniste où elle faisait son stage de terminale. Je connaissais José mais pas sa plume.

Émotions ressenties lors de la lecture : beaucoup de passion pour le volet médical, pas mal de préoccupation quant à l’état de Joël, j’avais l’impression que c’était quelqu’un de ma famille qui souffrait, une certaine liberté aux côtés de Joël dans ses chemins de randonnée, énormément d’espoir quant à sa guérison et « l’après ».

Ce que j’ai moins aimé : RAS

Les plus : l’écriture, retranscrivant bien les sentiments, la partie pathologie mais également le côté psychologique et émotionnel. Le message d’espoir qui résulte de ce récit.

2 commentaires

  1. Bonjour Sonia,

    MERCI pour cette magnifique chronique, Sonia ! Non seulement elle m’émeut parce que vous avez apprécié le sujet et le texte, mais surtout parce que vous avez parfaitement ressenti les émotions que je voulais transmettre avec cet opus. Personne n’est préparé à vivre de telles situations. En ce qui me concerne, écrire cette autofiction fut un véritable exutoire. Prenez soin de vous en cette période difficile. Bises et à bientôt !

    José Casatéjada

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s