« Marche ou greffe ! » d’Olivier KOURILSKY

Informations :

Titre : marche ou greffe !

Auteur : Olivier Kourilsky

Éditeur : Éditions Glyphe

Nombre de pages : 240 pages

Format  et prix : broché 16 € / numérique 6.99 €

Date de publication : 15 janvier 2018

Genre : thriller médical

Résumé :

La vie personnelle du docteur Séverine Dombre, médecin responsable d’une unité de greffe rénale à Paris, est un désastre. Fille unique, très tôt orpheline, elle est incapable de nouer une relation amoureuse stable et n’entretient que des rapports distants et conflictuels avec son fils Vincent.

Séverine est approchée par un groupe mafieux qui veut la contraindre à organiser une greffe de rein. Face aux intimidations, puis aux menaces qui pèsent sur elle et sur son fils, lâchée par ses collègues qui n’ont pas compris ce qui se tramait, le docteur Dombre va découvrir les ressources de l’amour maternel, et dans le même temps exhumer un terrible secret familial.

Un personnage attachant de femme tourmentée et une plongée angoissante dans l’univers de la transplantation rénale concoctée par le Docteur K.

Mon avis :

Un thriller médical qui arrive à point nommé ! Vous savez combien j’apprécie les romans ayant pour toile de fond la médecine.

Nous sommes dans le service de néphrologie de l’hôpital Tenon à Paris. Le docteur Séverine Dombre y est responsable du service de greffes rénales. Sa vie personnelle est un joli fiasco, il faut bien l’avouer. Elle vit seule, et entretient des rapports plus que compliqués avec son fils Vincent. Heureusement qu’au travail tout va bien ! Enfin, jusqu’au jour où un « patient » albanais débarque dans son service, accompagné de ses deux molosses de garde du corps. Ce chef mafieux a besoin d’une greffe de rein.

Menaces, dessous de tables, trahison, suspicion. Voilà le cocktail explosif que nous propose l’auteur.

Les dialyses, les greffes, de donneur décédé ou vivant, les détails médicaux et administratifs sont assez techniques et poussés, pour mon plus grand bonheur. Ne vous inquiétez pas si vos connaissances ne sont pas au rendez-vous, les notes en bas de page expliquent tout !

L’intrigue est rondement menée, pleine de rebondissements, avec un soupçon de drame familial pour pimenter le tout. La plume est riche et limpide, captivante au niveau médical, au détriment peut-être des personnages, que j’aurai aimé être encore plus étoffés.

Le sujet abordé, celui des greffes d’organes, est juste fascinant. Comme tout domaine, les déviances ne sont jamais loin, dès lors que l’argent vient y pointer son nez.

La couverture est magnifique, elle attire l’œil (mon œil en l’occurrence 😀). Le titre est un joli jeu de mots amusant. Très bien trouvé.

Une nouvelle nous est offerte en supplément à la fin, histoire de faire durer le plaisir. J’ai beaucoup aimé son déroulé. Le sujet est toujours dans le même ton, la mort cérébrale et le don d’organes, accompagné d’un peu de génétique, et quant à la chute, j’avoue qu’elle est assez tragique et nous fait nous poser bien des questions sur nos actes et leurs conséquences.

Un roman enlevé et convaincant, accessible, qui emmène le lecteur dans un univers passionnant, encore trop rare dans le monde littéraire. Une très belle découverte, que je recommande chaudement à tous les amateurs du genre.

#MarcheOuGreffe    #OlivierKourilsky  #ÉditionsGlyphe

marche ou greffe1567311409..jpg

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : le fait que ce soit un thriller médical, domaine qui me plaît énormément.

Auteur connu : j’ai rencontré  Olivier à la fête du livre de Saint Etienne l’an dernier, ce fût une rencontre riche, le feeling était au rendez-vous et j’ai eu envie de plonger dans son univers. Bon, après, son roman a été enterré dans ma PAL, j’ai honte….

Fête du livre de St Etienne 2019

olivier kourilsky

Émotions ressenties lors de la lecture : une grande passion pour le sujet, pas mal d’excitation quant à l’enquête, une certaine trouille en me mettant  à la place de Séverine, de la curiosité par rapport à l’affaire familiale (il faudra lire le roman pour découvrir de quoi il s’agit !).

Ce que j’ai moins aimé : des personnages secondaires pas assez étoffés à mon goût, mais c’est de l’exigence, je l’avoue.

Les plus : sans aucun doute l’univers médical, et plus particulièrement celui de la néphrologie, le niveau d’explications médicales, le sujet des greffes d’organes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s