« Un parfait coupable » de Brigitte GIRAULT-DAUX

Informations :

Titre : un parfait coupable

Auteur : Brigitte Girault-Daux

Éditeur : Le Lys Bleu

Nombre de pages : 116 pages

Format  et prix : broché 11.60 € / numérique 3.99 €

Date de publication : 6 mars 2020

Genre : polar

Résumé :

Une rupture sentimentale conduit Matthieu Steiner à abandonner provisoirement son métier de trader pour s’envoler vers les États-Unis. L’éloignement lui semble être la meilleure solution pour tenter d’oublier. Mais, le jour de son arrivée, alors que la fatigue le plonge dans un profond sommeil sur une plage de Los Angeles, des policiers l’extraient manu militari de son transat à la tombée du crépuscule.
Près de lui, le corps d’une femme gît sur le sable et sur son tee-shirt, il découvre avec horreur de multiples traces de sang. Déclaré coupable lors de son procès, il est incarcéré à San Miguel, le pénitencier le plus redouté des criminels, pour y purger une peine de vingt-cinq ans. Planté en plein désert, San Miguel est un univers de béton où cohabitent quatre mille détenus sous la responsabilité de Heiberg, directeur mégalomane à la poigne de fer. L’immersion dans ce milieu carcéral extrêmement codé et violent va s’avérer… compliquée.

Mon avis :

Notre narrateur, Matthieu, trader habitant Neuilly, va voir sa vie basculer du paradis doré à l’enfer le plus sombre. J’en ai eu froid dans le dos ! Suite à une rupture sentimentale, il décide de fuir au soleil, le temps de décompresser. Direction Los Angeles et ses plages de sable fin. A peine arrivé, les effets du jet-lag, ajoutés à sa terreur de prendre l’avion, Matthieu s’endort profondément sur un transat de la plage de l’hôtel. A son réveil, le voilà cueilli par les policiers. En effet, à ses côtés, gît le corps d’une femme. Matthieu devient le principal suspect, puisque son tee-shirt et ses mains sont maculés de sang. En un claquement de doigt, Matthieu se retrouve transféré au pénitencier de San Miguel, où il va devoir purger sa peine de 25 ans de prison.

La vie avec son co-détenu, Jerry, un black pas tendre, sera compliquée. Il faut dire que Matthieu a le physique frêle et le moral dans les chaussettes, ce qui va faire de lui le souffre douleur idéal pour ces détenus en manque d’animations. L’univers carcéral des Etats-Unis est assez bien décrit. Ses règles impitoyables, les luttes d’ethnies, les clans, les règlements de compte, il n’y a pas à dire, la réclusion est synonyme de tous les dangers. C’est glauque, violent. Le directeur, Dan Heiberg, est obnubilé par une émeute, toujours possible. Il mène donc d’une main de fer « son » établissement, en dépit de toute humanité.

Malgré les peurs et les difficultés, Matthieu va réussir a se lier avec Jerry, qui se confiera sur sa vie. J’ai trouvé ce passage vraiment émouvant. Basculer dans le néant peut se faire très rapidement et pas forcément en en ayant conscience.

La plume est précise et claire. Le lecteur est pris dans le récit, je trouve que c’est une belle réussite. Le rythme est présent, il y a de beaux rebondissements, pas d’ennui à l’horizon ! Matthieu est un personnage fragile, mais qui ne perdra jamais espoir. Seul bémol sur la fin. Elle est très belle, extrêmement poignante, mais elle aurait mérité d’être amenée de manière moins rapide, moins abrupte, plus détaillée.

Une immersion fascinante et perturbante.

Je remercie Brigitte et les Éditions Le Lys Bleu pour cette lecture.

#UnParfaitCoupable #LeLysBleu #BrigitteGiraultDaux

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : la couverture et le résumé. Une petite plongée dans le monde carcéral me bottait bien ! Histoire de m’assurer qu’il était préférable d’être confiné chez soi plutôt qu’enfermé dans une geôle américaine.

Auteur connu : je ne connaissais pas Brigitte il y a encore quelques mois, pourtant « Un parfait coupable » est son 3è roman.

Émotions ressenties lors de la lecture : beaucoup de tensions, d’angoisse, de peur, mais aussi d’espoir et d’optimisme.

Ce que j’ai moins aimé : la fin, mais uniquement le fait qu’elle ne soit pas assez développée. Car elle est superbe ! Une belle leçon de vie.

Les plus : le sujet, les personnages, l’originalité de l’histoire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s