« Trop fragile » de Françoise CHAPELON

Informations :

Titre : trop fragile

Auteur : Françoise Chapelon

Éditeur : Éditions Forez Noir – Bookelis

Nombre de pages : 384 pages

Format  et prix : broché 20 €

Date de publication : 11 mai 2020

Genre : polar

Résumé :

Jacques, la prison, il connaît. Depuis l’adolescence, ce petit vendeur de chaussures a connu le pire de ce que peut réserver l’univers carcéral. Résigné, cet homme au lourd passé ne croit plus en rien. Jusqu’à ce que les lettres de Diane le persuadent du contraire. Mais lorsqu’un corps atrocement martyrisé est retrouvé gisant dans un fossé tout près du domicile du jeune couple, les doutes s’installent.
Mauvaise rencontre ou crime savamment orchestré ? La Brigade de Recherches de Montbrison, qui vient d’accueillir le sombre et énigmatique lieutenant Ortega dans ses rangs, mène l’enquête. Très vite, l’adjudante Camille Lorset comprend qu’elle est sans doute personnellement liée à ce meurtre. Dès lors, la jeune femme bascule dans un tourbillon de peurs anciennes qui ouvrent la voie à une rebondissante enquête dans l’enquête.
Et si le diable était enfoui dans le cœur de ceux que l’on ne peut suspecter ?

Mon avis :

4ème volet du personnage récurrent de Françoise, l’adjudante Camille Lorset. Si vous n’avez pas lu les précédents, ne vous inquiétez pas, les enquêtes sont toutes indépendantes. C’est le premier roman de Françoise que je lis et je n’ai pas été gênée.

Ça commence fort puisque dès les premières pages, nous entrons dans le vif du sujet. Louise, avocate divorcée, est agressée et tuée pendant qu’elle faisait sa séance de jogging. Camille, en vacances en Bretagne avec Yann son mari et Lucas, son fils de 7 ans, décide d’écourter son séjour.

Accompagnée de ses équipiers, Thomas et Sabine, ils vont traquer un meurtrier au delà des apparences. Car, bien qu’un ancien détenu sous surveillance électronique vive à quelques mètres du lieu de l’agression de Louise, rien ne prouve son implication. Quoique…

Tel une pelote de laine que l’on va dénouer, le lecteur tire sur le fil et Françoise va le manipuler et distiller indices et fausses pistes. Elle va malmener Camille, l’obligeant à se replonger dans son enfance, déterrant, pour le besoin de l’enquête, des souvenirs enfouis dans son inconscient. Cela a contribué à me rendre Camille très sympathique. Les personnages secondaires ne sont pas en reste, certains m’ont touchée, d’autres m’ont émue. Et les apparences ne sont pas toujours celles que l’on croit. Un véritable casse tête. Diane m’a bouleversée, on plonge au cœur de sa personnalité, on vit et on subit ses angoisses à ses côtés. J’ai vraiment apprécié ce volet du roman.

L’intrusion dans le monde carcéral est intéressant. Bien qu’édulcoré, il permet d’effleurer un univers sans pitié.

L’histoire se déroulant à quelques kilomètres chez moi a donné un poids supplémentaire à mon immersion entre les pages. Difficile de lâcher ma lecture !

La plume de Françoise est assez fluide, réaliste, réussissant à créer une atmosphère particulière. L’organisation de l’intrigue est pertinente, avec des passages en italique permettant de découvrir le passé de notre suspect numéro 1, et surtout, son passage en détention. La fin est soignée, surprenante, allant au-delà de toutes les hypothèses que j’ai pu élaborer durant cette lecture.

La couverture est très réussie, elle attire l’œil.

« Rien n’efface les larmes de l’enfance »

Un polar qui dépote, que je vous conseille !

Je remercie Françoise pour cette belle lecture.

#FrançoiseChapelon #TropFragile

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : l’envie de découvrir la plume de Françoise, ce que je n’ai jamais pris le temps de faire. Un roman se déroulant dans ma région, un résumé alléchant, une belle couverture, un titre interrogateur, voilà des ingrédients qui me plaisent !

Auteur connu : j’ai la chance d’avoir rencontré Françoise, notamment au salon du livre que je co-organise.

Je l’avais même interviewée dans le cadre de sa participation à notre édition 2017. Si vous voulez découvrir cela, c’est ici !

« Trop fragile » est le premier roman que je découvre.

franc3a7oise-chapelon.jpg
Boënnales 2018

Émotions ressenties lors de la lecture : une curiosité à tout découvrir me poussant à lâcher ma lecture le moins possible, du dégoût par rapport à certains personnages, de la pitié pour d’autres, et une belle rancune vis-à-vis du coupable, mais chut ! Quel effroi !

Ce que j’ai moins aimé : joker !

Les plus : l’intrigue, rondement menée, les personnages, la fin !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s