« Écrit dans le sang » d’Edmonde PERMINGEAT

Informations :

Titre : écrit dans le sang

Auteur : Edmonde Permingeat

Éditeur : L’Archipel

Nombre de pages : 456 pages

Format  et prix : broché 20 € / numérique 14,99 €

Date de publication : 9 juillet 2020

Genre : suspense

Résumé :

La jeune Maya, une rousse sulfureuse, tombe en panne un soir d’été devant la grille de la Giraudière, un manoir perdu en pleine campagne tarnaise. Elle y est accueillie.

Mais, à peine installée dans cette étrange demeure où vit la famille Rascol, la « belle aux yeux de chatte » va jouer de sa séduction pour exacerber tous les conflits latents. Aucun membre de cette grande fratrie n’échappera à son emprise.

Quelques jours plus tard, elle disparaît de façon subite et inexpliquée… Avec les taches de sang laissées sur le tapis et les murs, sa chambre a tout d’une scène de crime.

Qu’est-il advenu de Maya ?

Une intrigue psychologique où jalousie et vengeance distillent un suspense angoissant.

 

 

Mon avis :

Le prologue nous entraine en 1967, au Guatemala, où nous suivons deux chercheurs d’or. Ce passage plutôt sombre est un extrait du roman de Stéphane Rascol, publié en 2010.

Retour à la réalité, de nos jours. Les vacances d’été commencent, Stéphane Rascol accueille ses deux frères, Frédéric et Clément, dans le manoir familial, riche demeure tarnaise. Après le succès de son premier roman « Écrit dans le sang » (extrait du prologue), Stéphane, professeur de philosophie, n’a jamais pu ré-écrire un autre best seller, à son grand désarroi. Et les vacances n’apporteront pas le calme nécessaire à l’inspiration, il en est bien conscient.

Lorsqu’une jeune fille, Maya, tombe en panne devant le manoir, Hugo, le fils de Frédéric, lui propose de loger au manoir le temps de faire réparer sa voiture. Le loup est entré dans la bergerie, mais cela, personne ne le sait, du moins pas encore. Telle une partie d’échec, Maya va poser ses pions, séduire les hommes de la famille, jouer à la bombe sexy pour faire tourner les têtes et attiser la jalousie. Et lorsque l’intrigue démarre pleinement avec la disparition mystérieuse de Maya, le lecteur se rend compte que chaque personnage disposait d’une belle raison de vouloir la supprimer. Reste à savoir qui…Répondre à cette question va être des plus ardue.

Une roman au suspense grandissant et à la construction implacable. C’est de la grande orfèvrerie. Chaque détail compte, chaque geste, chaque parole, rien n’est couché sur le papier au hasard. Cette famille, à l’apparence si bon chic bon genre, cache en réalité de sombres secrets. Le lecteur se délecte en découvrant ces zones d’ombres, un peu comme une commère planquée derrière son rideau et espionnant chaque faits et gestes.

Le rythme est assez lent, comme chaque intrigue psychologique, mais l’ennui n’est jamais au rendez-vous. La plume est fluide, limpide, parfaitement maîtrisée, et nous entraîne dans les méandres psychiques des protagonistes. Les points essentiels et les caractères de tout un chacun sont détaillés, fouillés, dévoilés. On apprécie certains personnages, et, la seconde d’après, on les déteste. Les apparences sont plus que trompeuses. L’auteure joue avec le lecteur grâce à la manipulation des personnages.

La fin est habilement menée et parfaitement écrite. Du moins, il faudrait plutôt parler des fins. Car même dans les dernières pages, nous ne sommes pas au bout de nos surprises. J’en avais deviné une partie, mais j’avoue avoir été scotchée par l’autre volet. Bravo !

Une lecture captivante, un huis-clos où une seule personne peut faire voler en éclat l’équilibre de toute une famille, dont chaque membre se révèle totalement barré. Adeptes des romans à suspense dont l’intrigue repose sur la psychologie, foncez. C’est un régal !

Je remercie les Éditions l’Archipel et spécialement Mylène pour cette lecture.

#LArchipel #EcritDansLeSang #EdmondePermingeat

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : happée par la couverture, que je trouve magnifique, le résumé a fini de me convaincre.

Auteur connu : je découvre cette auteure, pourtant elle a plus d’une dizaine de romans à son actif.

Émotions ressenties lors de la lecture : de l’amusement et du plaisir à découvrir ces destins hors du commun, de la curiosité et une avidité certaine à découvrir le fin mot de toute cette histoire, de la crainte et de l’anxiété face à certains passages.

Ce que j’ai moins aimé : RAS

Les plus : les personnages, les détails sur la vie et le ressenti de chacun, la construction rigoureuse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s