« Tout peut basculer en une fraction de seconde » de MIANJEKE

Informations :

Titre : tout peut basculer en une fraction de seconde

Auteur : Mianjeke

Éditeur : auto édition

Nombre de pages :  212 pages

Format  et prix : broché 9.50 € / numérique 3.99 €

Date de publication : 7 mai 2020

Genre : littérature française

 

Résumé :

À celui, celle, qui trouvera cette missive…….

Vous qui lisez ces quelques lignes, sachez que je pars à l’aventure. J’ai bien quelques idées d’endroits que j’aimerais visiter, mais je ne me limite pas…….

Il faut que j’arrête de penser encore et encore à ça sinon je ne tiendrais pas jusqu’à 21 h 00, heure de passage à l’acte…….

Il est midi, il fait très beau et chaud, le soleil brille dans le ciel. C’est une belle journée pour en finir…….

Mon avis :

Un prologue qui m’a glacé le sang, tout bonnement. Quelle claque d’entrée de jeu ! Je ne m’attendais pas à cela. Moi qui pensais partir pour une promenade bucolique, j’ai revu ma copie ! N’insistez pas, vous ne saurez pas ce que contient ce préambule, votre plaisir de le découvrir doit rester intact.

Bref, à peine remise de mes émotions, j’enchaîne les chapitres, avide de connaitre la suite. Pourtant, non, je ne suis pas dans un thriller page turner. Cependant, l’envie de le dévorer ne m’a jamais quittée.

Marion, 33 ans, trouve son chéri au lit avec sa meilleure amie. Ça, c’est fait ! Elle décide alors de profiter de l’existence, de l’instant présent, de vivre, quoi. Elle fait table rase sur le mec, le boulot, et hop, la voilà partie à la découverte du monde. Le rêve ! Bon, j’en conviens, elle a hérité d’une grosse somme à la mort de son père, lui permettant cette fantaisie. Le passage où elle donne sa démission à son patron m’a bien fait rire. Que j’aimerai faire pareil 😀! Bon, Sonia, arrête de rêver…

Avant son départ, Marion va laisser une lettre, une bouteille à la mer. Elle y explique le pourquoi de son périple, et sa première étape : Londres. Elle précise également qu’elle laissera une seconde lettre à son hôtel londonien pour la suite de ses aventures. Chic, un jeu de piste pour qui trouvera la première missive ! Concept original.

Je me suis prise au jeu. J’ai adoré suivre Marion dans ses destinations qui m’ont toutes fait rêver. On voyage par procuration, ça tombe bien, ce sont les vacances.

Inès et Marion, deux jeunes femmes déjà bien cabossées par la vie. Je me suis attachée à ces deux personnages, hauts en couleur, touchants et si fragiles.

La plume de l’auteur, on en parle ? Tout d’abord, elle est fluide, employant des mots justes, transmettant une émotion toute particulière. Les touches d’humour sont les bienvenues car nous ne sommes pas dans un monde tout rose. Les rebondissements sont nombreux et judicieusement disséminés ici et là, pas d’ennui possible. Ensuite, par rapport à son premier roman, l’écriture a évolué, a pris de la bouteille. On le note également dans la construction du récit, qui s’avère solide et élaborée.

La fin est juste bouleversante. Amenée en deux temps, histoire de bien lessiver le lecteur, qui pense s’en sortir à bon compte.

Un roman qui vous fera prendre conscience de la beauté de la vie, de sa fragilité également, et de l’urgence de vivre là, tout de suite. La vie c’est maintenant. Une belle réflexion, je ne peux que vous conseiller cette lecture, vous ne le regretterez pas. Un petit bijou auto-édité, ça ne se refuse pas🌸 .

Je remercie l’auteur pour cette très belle lecture.

#ToutPeutBasculerEnUneFractionDeSeconde  #Mianjeke

manieke-011987144424.jpeg

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : j’avais bien accroché avec le premier roman de l’auteur et le résumé m’a interpellée.

Auteur connu : ce roman est le second de Mianjeke. Voici ma chronique du premier,  « L’amour est plus fort que tout » .

Émotions ressenties lors de la lecture : j’ai été bouleversée du début à la fin. Parlons-en de la fin, justement, elle m’a trucidée.

Ce que j’ai moins aimé : la couverture, trop sobre. Mais je pinaille 😒.

Les plus : l’originalité de l’histoire, les thèmes présentés, la plume, la fin, les émotions ressenties.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s