« Tes ombres sur les talons » de Carole ZALBERG

Informations :

Titre : tes ombres sur les talons

Auteur : Carole Zalberg

Éditeur : Grasset

Nombre de pages : 144 pages

Format  et prix : broché 16 € / numérique 10.99 €

Date de publication : 10 février 2021

Genre : littérature générale

Résumé :

Jeune fille au parcours scolaire sans faute, Melissa paraît s’intégrer au mieux dans la vie professionnelle… sans réellement trouver sa place. Fragilisée par un manque d’assurance sociale, elle perd le fil, se lie avec une autre jeune femme, désorientée comme elle, qui l’entraîne à de mystérieuses réunions. Dans ce groupe aux visées douteuses, animé par un gourou manipulateur, Melissa se soumet à un cadre rassurant et s’engage corps et âme dans un mouvement politique qui se révèle brutal et dangereux. Se croyant enfin protégée, enfin utile, enfin aimée, elle ne voit rien, ne veut pas comprendre. Jusqu’au jour où, associée aux funestes projets du groupe, elle se trouve mêlée à la mort d’un enfant. Tout bascule. Au lendemain du drame, Melissa entame une danse avec sa conscience, qui la mènera d’un engagement toujours plus extrême vers un effondrement et une réinvention de soi, de New York à la Corse en passant par Key West et l’Alaska où se nouent des rencontres déterminantes.
À travers la trajectoire individuelle de Melissa, Carole Zalberg aborde de son regard aigu et subtil la question de la radicalisation, des rêves déçus, de ces dons que la société ne sait pas toujours exploiter, décourage souvent et, pire, pervertit.
« Histoire d’une conscience », tel pourrait être le titre de ce roman dérangeant, bouleversant et lumineux.

Mon avis :

Comment passer totalement à côté d’un roman….Je ne vais pas m’appesantir sur une chronique déjà difficile à rédiger.

Le résumé m’intéressait et m’a donné envie de découvrir cette histoire. Nous faisons connaissance avec Mélissa, jeune étudiante issue d’un milieu modeste qui cherche sa place dans un univers dont elle ne connaît pas les codes. Une mauvaise fréquentation et tout bascule. Mélissa adhère à un groupuscule fasciste. La mort d’un bébé de 18 mois, l’envie de Mélissa d’attirer l’attention sur elle, la jeune femme change et s’humilie un peu plus chaque jour. La culpabilité la ronge. Comment s’en sortir ?

Ce roman est une photographie malsaine mais pourtant bien réaliste de notre société. Comment des gens cultivés et équilibrés peuvent soudainement basculer dans l’horreur, se laisser influencer par des êtres manipulateurs et abjects ?

Je n’ai pas réussi à ressentir quoi que ce soit pour Mélissa. Son parcours, son caractère, sa fragilité avaient pourtant tout pour plaire. La thématique avancée est intéressante à plus d’un titre. Mais le style d’écriture m’a dérangée. La narration a deux voies (alternant le ELLE et le TU) m’a vraiment perturbée et agacée. De ce fait, ma lecture n’a pas été linéaire et j’ai été frustrée par ce que j’assimilais à un déséquilibre narratif visant à apporter du rythme. La mayonnaise n’a pas pris de ce côté là…

Je ne peux que vous conseiller de découvrir ce roman, ce n’est pas parce que je ne l’ai pas aimé qu’il en sera de même pour vous !! Je n’ai pas la science infuse, vous le savez. Ce roman trouvera son lectorat, et n’hésitez pas à commentez si vous l’avez apprécié !!

Je remercie NetGalley et les Éditions Grasset pour cette lecture.

#TesOmbresSurLesTalons #CaroleZalberg  #Grasset #NetGalleyFrance  #RentréeLittéraire

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : le résumé.

Auteur connu : pas du tout. Pourtant Carole a écrit plus d’une vingtaine de romans.

Émotions ressenties lors de la lecture : pas grand chose, à part de l’ennui et de l’agacement.

Ce que j’ai moins aimé : le style d’écriture, les personnages pas assez étoffés.

Les plus : la thématique, le réalisme de la situation, cette mise en garde.

Un avis sur “« Tes ombres sur les talons » de Carole ZALBERG

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s