« Radioactive Pierre et Marie Curie » de Lauren REDNISS

Informations :

Titre : Radioactive Pierre et Marie Curie

Auteur : Lauren Redniss

Éditeur : Fleuve Éditions

Nombre de pages : 208 pages

Format  et prix : broché 24.90 €

Date de publication : 5 mars 2020

Genre : roman graphique

Résumé :

En 1891, Marie Sklodowska, âgée de 24 ans, déménage de Varsovie à Paris où elle trouve du travail dans le laboratoire du physicien Pierre Curie. Cette rencontre inoubliable, marquée par la passion amoureuse et celle de la science des molécules, va influencer également l’histoire de l’humanité. Au point de leur apporter une renommée mondiale et d’annoncer une nouvelle ère scientifique : l’ère nucléaire.

Mon avis :

Il existe de nombreuses biographies de Pierre et Marie Curie. J’en ai lu beaucoup, car c’est un couple qui me passionne, aussi bien de part leurs recherches scientifiques, que de part leur amour.

Ce roman graphique permet d’avoir une nouvelle vision sur le sujet. Car l’accent est mis sur les sentiments. Marie y est dépeinte comme une femme, avec l’envie d’aimer et d’être aimée. Marie n’est pas qu’une scientifique. Alors oui, elle a tout donné pour ses recherches, mais également pour les hommes qu’elle a aimé et pour ses filles.

S’il y a un livre à lire pour connaître l’histoire de Pierre et Marie Curie, ça serait celui-ci ! Car tout y est. Leurs recherches sur le polonium et le radium, l’investissement de Marie et d’Irène, sa fille, sur le front de la Guerre avec leurs unités mobiles de radiographie, son poste à la Sorbonne, la difficulté pour une femme de se faire une place dans ce monde, sa liaison sulfureuse avec Paul Langevin, homme marié.

Les déviances de leurs découvertes sont également pointées, entre les essais nucléaires, les désastres d’Hiroshima ou encore de Tchernobyl.

blog litteraire1419236485..jpg

Les anecdotes sont également présentes : comme celle de l’artiste américaine Loïe Fuller, qui demanda aux époux Curie de l’aider à faire un costume phosphorescent au radium, ce qu’ils refusèrent. Ou encore le fait que Marie dorme avec un petit flacon de radium sous son oreiller. On imagine les conséquences désastreuses sur sa santé…

La particularité de cette ouvrage, ce sont ses illustrations. C’est la technique du cyanotype qui est utilisé. Il s’agit d’ un procédé photographique monochrome négatif ancien, par le biais duquel on obtient un tirage photographique bleu de Prusse, bleu cyan. Moi qui adore le bleu, j’ai été subjuguée par certains dessins.

blog chroniques litteraires-1482785570..jpg                 blog litteraire-42128416702..jpg

L’association de l’art, du reportage et de l’histoire culturelle donnent un résultat époustouflant. Une lecture à la fois instructive et divertissante.

#RadioactivePierreetMarieCurie    #LaurenRedniss    #FleuveÉditions

radioactive1466658395.jpg

En bref :

Ce qui m’a poussé à ouvrir ce livre : ma passion pour Marie Curie tout simplement.

Auteur connu : pas du tout.

Émotions ressenties lors de la lecture : une passion et un plaisir indéniable !

Ce que j’ai moins aimé : absolument rien. Lecture parfaite !

Les plus : le graphisme, la documentation, un concentré de détails et une mine d’informations.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s